"A quelques pas d'elle"

Présentation

Festival contes en hiver avec Michelle Nguyen

Six voix qui s’entremêlent, se répondent, se juxtaposent, se complètent pour tenter de dire un voyage de l’ouest à l’est, du plus superficiel au plus intime, du plus révolté au plus apaisé, du plus limpide au plus complexe.

Un voyage qui fait son chemin entre la mort et la vie.

Entre une fille et son père.

Peut-être tout simplement un voyage d’amour.

GENÈSE DU PROJET
« A quelques pas d’elle » est né d’une envie partagée de Denis Garnier (directeur de la Scène Nationale de Poitiers) et de moi-même de collaborer sur la création d’un nouveau spectacle. Le thème du Vietnam rôdait en moi depuis un moment, il s’imposa lors de la discussion sur mon travail que nous eûmes ensemble fin 2002.

« A quelques pas d’elle » est le fruit de deux voyages effectués au Vietnam. Principalement à Hanoï. Le premier, d’une durée de trois semaines, a été réalisé en décembre 2003, en compagnie de Didier Mélon, qui tout au long du séjour a capté des sons, réalisé des interviews. Le second, en septembre 2004, en compagnie d’Alberto Garcia Sanchez, metteur en scène du spectacle, d’une durée de dix jours. Alors que le but du premier voyage était la découverte et la captation d’un maximum d’univers sonores, le but du second fut concentré uniquement sur l’élaboration transcrite du spectacle et l’apprentissage de certains mouvements de danses traditionnelles vietnamiennes.

« A quelques pas d’elle » est le troisième volet d’une trilogie intimiste : « Que mon nom soit un oui ». Le premier étant « Là où il y a eu quelqu’un » et le second « Amadouce ».

« A quelques pas d’elle » est aussi et surtout l’aboutissement d’un long processus d’écriture basé sur la musicalité de la parole,
et de création mêlant intimement
le monde des mythes et des histoires au quotidien.

« A quelques pas d’elle » : un spectacle sonore.
Sensibilisée depuis quelques années par le travail radiophonique de Stéphane Dupont (La Troisième dimension) et de Didier Mélon (Le Monde est un village), et émerveillée par l’impact que pouvait avoir un son sur la visualisation et l’imaginaire, l’envie s’est lentement lovée en moi d’introduire le son comme une musique. Le son du quotidien. C’est ainsi que lorsque le projet sur le Vietnam a jailli, l’idée d’enregistrer des sons durant le voyage s’est imposée.


Producteur:

contes en hivers

Date(s) :

09/03/19
à 17 h 30 - 19 h 15

Emplacement :

LE KAIRN (Arras-en-Lavedan)

de scène en scène

Adresse :

route du val d'Azun
65400 Arras-en-Lavedan


À ne pas manquer :

Pin It on Pinterest