La Coop des Arts et sa tournée à l'arrache! Le retour

Présentation

Le 07/07 à partir de 14h00 jusqu’à 21h Au quartier de L’Ophite à Lourdes

La Coop des Arts (De scène en Scène) présente

14h-16h Ateliers « Mémoire-s et Transformation » Restitutions et Initiations

16h « Les trois poulettes » par les NezBulleuses  Théâtre Clowns

17h- 19h Ateliers « Mémoire-s et Transformation » Restitutions et Initiations

19h Les espaces ouverts par les artistes de L’Ophite

20h « Le swing soigne » par le groupe Latchatche  Concert de jazz manouche.

 

« Les trois poulettes »

Par Les NezBulleuses – Le théâtre en bonne compagnie –

Public à partir de 4 ans

Palomita Bosch enthousiaste, veux raconter l’histoire de la Poulette, la blanche celle qui ne paye pas de mine.

Elle s’aperçoit que seule, elle n’y arrivera pas…Le public va l’aider !

Tantôt les trois poules, tantôt le loup, Palomita nous emporte avec  » pétillance » (en tout cas ça pétille), dans l’univers de ce conte.

Dans un décor sobre conte, clown et univers sonore

 

« Les espaces ouverts »

Tout Public

De la scène ouverte à des espace plus intimes, se sont des moments de rencontres et de surprises avec les artistes du quartier

 

« Le swing soigne »

Par le groupe Latchatche

Tout Public

Concert de jazz manouche. Quatre musiciens vous font voyager dans les années 30/40, les années swings !

 

 

La coop des arts

Projet culturel (l’essence) depuis 2020

 

Nous avons passé de nombreux jours enfermés chez nous, à observer depuis la fenêtre, regrettant la spontanéité, les personnes proches et plus lointaines, et en définitive, la vie.

Nous savons que l’art est un des moyens les plus efficaces dont nous disposons pour améliorer l’état émotionnel de la société, pour affronter la solitude, l’anxiété ou encore la peur.

Alors face à cette situation extraordinaire qu’a engendré la crise sanitaire, un constat évident s’est imposé :  les relations garantes de la transmission, de l’apprentissage, de la socialisation, de l’émotion, de l’élaboration de la pensée, du divertissement, et celles témoins de l’existence de l’homme ont été malmenées.

L’utilisation du virtuel comme remède miracle ne contribue-t-elle pas à cette perte de lien social ?

Peut-on dire qu’aujourd’hui il faut se résigner à exercer notre métier seul sur scène devant un public épars et « distancé » ?

Le droit à la culture est indissociable du droit à la liberté d’expression.

Dans cette situation précaire, artistes et publics ont la volonté de toujours se rencontrer.

L’art joue un rôle clé dans la création d’espaces temps où les gens se réunissent et tissent des liens qui les renforcent.

 

Cette perte de contact pendant la crise n’a fait que renforcer, pour nous acteurs du département, le désir de se réunir en collectif et imaginer les moyens de renouer. Investir les espaces « à ciel ouvert », sortir des murs institutionnalisés, aller à la rencontre du public, lui donner une place re-naissante dans son droit culturel, est une alternative pour repenser l’accès à la culture.

Il nous semble donc important de repartir à la rencontre d’un public large, y compris celui qui n’est pas familier des lieux de spectacles vivants pour des raisons économiques, de mobilité, de sous-estimation de soi et de manque d’habitude. Nous voulons tenter d’ouvrir la fenêtre de curiosité refermée par la facilité, l’angoisse et le manque de relations sociales.

Nous proposons une scène itinérante pour échanger dans la simplicité, pour être vivant !

 

 


Producteur:

La coop des arts

Date(s) :

07/07/21
à 14 h 00 - 21 h 00

Emplacement :

Maison de quartier l'Ophite (Lourdes)


Adresse :

Cité Ophite
65100 Lourdes


À ne pas manquer :

Pin It on Pinterest