Le cas Sheep

Présentation

La scène itinérante La Coop des Arts s’arrête à Batsère et offre « sa tournée à l’Arrache » avec au programme :

« Le cas Sheep » de la Cie de La Rose

Mathieu Samani au saxophone et Jean-Luc Fabre à la contrebasse et Rosemonde Cathala la récitante

Concert conférence sur la quête free d‘Archie Shepp, grand saxophoniste parmi les dieux vivants. Un voyage étonnant et détonnant au cœur de la galaxie de la musique où les moulins à vent tournent au souffle des saxos. De la découverte du théorème d’Archie Shepp, en passant par sa rencontre majeure avec John Coltrane, sans oublier la création de son parti : PC (Parti Chantant) … La vie d’Archie Shepp est tout sauf une ballade tranquille…

Concert conférence sur la quête free d‘Archie Shepp, grand saxophoniste parmi les dieux vivants. Un exposé étonnant et détonnant au cœur de la galaxie de la musique accompagné de

 

Réservation obligatoire Christelle au 06.84.21.43.19 (100 places en extérieur / repli en cas de mauvais temps sous le hangar 65places – suivant les contraintes sanitaires du jour)

La libre participation est de mise pour la Coop des Arts*

Précédé d’une buvette

et de la représentation à 19h00 de la Cigale et le Lion  de la Cie de L’illustre corsaire

 

 

*La coop des arts

Projet culturel (l’essence)

Nous avons passé de nombreux jours enfermés chez nous, à observer depuis la fenêtre, regrettant la spontanéité, les personnes proches et plus lointaines, et en définitive, la vie.

Nous savons que l’art est un des moyens les plus efficaces dont nous disposons pour améliorer l’état émotionnel de la société, pour affronter la solitude, l’anxiété ou encore la peur.

Alors face à cette situation extraordinaire qu’a engendré la crise sanitaire, un constat évident s’est imposé :  les relations garantes de la transmission, de l’apprentissage, de la socialisation, de l’émotion, de l’élaboration de la pensée, du divertissement, et celles témoins de l’existence de l’homme ont été malmenées.

L’utilisation du virtuel comme remède miracle ne contribue-t-elle pas à cette perte de lien social ?

Peut-on dire qu’aujourd’hui il faut se résigner à exercer notre métier seul sur scène devant un public épars et « distancé » ?

Le droit à la culture est indissociable du droit à la liberté d’expression.

Dans cette situation précaire, artistes et publics ont la volonté de toujours se rencontrer.

L’art joue un rôle clé dans la création d’espaces temps où les gens se réunissent et tissent des liens qui les renforcent.

 

Cette perte de contact pendant la crise n’a fait que renforcer, pour nous acteurs du département, le désir de se réunir en collectif et imaginer les moyens de renouer. Investir les espaces « à ciel ouvert », sortir des murs institutionnalisés, aller à la rencontre du public, lui donner une place re-naissante dans son droit culturel, est une alternative pour repenser l’accès à la culture.

Il nous semble donc important de repartir à la rencontre d’un public large, y compris celui qui n’est pas familier des lieux de spectacles vivants pour des raisons économiques, de mobilité, de sous-estimation de soi et de manque d’habitude. Nous voulons tenter d’ouvrir la fenêtre de curiosité refermée par la facilité, l’angoisse et le manque de relations sociales.

Nous proposons une scène itinérante pour échanger dans la simplicité, pour être vivant !

 


Producteur:

La Coop des Arts

Date(s) :

13/08/20
à 21 h 00 - 22 h 00

Emplacement :

Le Hangar Agricole


Adresse :

place J.Lafforgue
Batsère
65130
Occitanie


À ne pas manquer :

Pin It on Pinterest