Résidence "In-Tranquilles"

Présentation

Théâtre / Musique / Vidéo

Par la Cie Comme une Compagnie

Interview et répétition publique  » In-tranquilles « 

Entrée libre et gratuite

Nous vous invitons à découvrir les coulisses de la création « In-tranquilles » par Comme une compagnie. Accompagnés d’une interview animée par Éric Bentahar.

« Ce serait quoi la fraternité si ça ne marchait pas avec l’égalité, ce serait quoi la fraternité ce serait quoi à part une plaisanterie douteuse »

Léonora Miano [in] Écrits pour la parole
Comment s’articulent en chacun de nous l’intime et la norme sociale ?
Que faisons nous de notre vulnérabilité, lorsque l’évidence de l’égalité masque les injustices et les conditions de l’égalité réelle ?
Notre compagnie a pris à bras le corps cette perspective ou verte par les points de rencontre de l’intime et de l’espace public. Nous développons depuis 2009 une réflexion artistique et politique avec le souci de nous adresser à chacun·e (adultes, adolescent·e·s, enfants), considérant le théâtre comme une mise en c ommun de nos singularités, oeuvrant à
l’émergence d’une présence à partir des éléments matériels du plateau, là où se nouent l’intelligible et le sensible.

D’après « Écrits pour la parole » de Léonora Miano
Mise en scène Sarah Cousy
Avec Mélia Bannerman, Ernest Barbery, Sarah Cousy et Ibrahima Bah

 


EXPOSITION _ D’UNE DOUCEUR D’ÊTRE PUISSANCE

Du 13 au 30 octobre

De 14h à 18h du mardi au samedi

Entrée libre et gratuite

Textes et photographies Aurélia Pfend
Portraits et récits de femmes

 

« Nous avons appris que le combat n’était pas à l’encontre de personnes ou de forces déterminées. Non, le combat c’est d’être là, pleinement. »

Tu as mis dans le creux de ma main des poussières d’étoiles. Sans rien me dire. Tu es partie avec ce secret. J’ai dû le découvrir, seule. Je t’en ai voulu, un peu, un instant, de cette épreuve à apprendre de mes propres mains, en aveugle. C’était le chemin que tu avais décidé pour moi. Tu ne t’en faisais pas. Peut-être savais-tu déjà qu’il y aurait des rencontres. Je ne les soupçonnais pas et c’est bien comme ça.
Dans le temps, j’ai appris que le combat c’est d’être là, pleinement. Un combat qui s’échoue et se transforme, à force, n’en est plus un. Être là, pleinement.
Nous avons appris cela.
D’une douceur d’être puissance.

Dans le cadre de la création théâtrale In-Tranquilles, Aurélia Pfend est invitée à mettre en mots et en images les liens qui se tissent entre femmes, les sororités.

 

 


Producteur:

Comme Une Compagnie

Date(s) :

23/10/21
à 14 h 00

Emplacement :

Le Pari (Tarbes)


Adresse :

21 Rue Georges Clemenceau
65000 TARBES


À ne pas manquer :

Pin It on Pinterest