Siffleurs de danses - LE  GdRA

Présentation

Les coulisses du Pari – Sortie de résidence

Répétition publique – entrée libre et gratuite

Réservation recommandée jauge limitée

Pass sanitaire et masque obligatoires

 

En partenariat avec le PARVIS

THÉÂTRE / DANSE / CIRQUE / MUSIQUE

Deux acrobates évoluent en chorégraphie au son de Daniel Fabre, anthropologue parlant de la Voie de l’oiseau. En écho répondent des adolescent.e.s, enregistré.e.s notamment au lycée Marie Curie à Tarbes : paroles et accents de jeunes sur la transformation de soi côtoient la construction du chercheur.
À ces sons, auxquels s’ajoutent des collectages témoins des recherches de Daniel Fabre – imitations d’oiseaux et de danses sifflées dans le sud ouest de la France, histoires de liens entre oiseaux, masculinité, sexualité, amours – les acrobates sifflent, crachent, dansent, voltigent, s’affrontent à l’espace et aux frontières, s’envolent, chutent… Acrobaties ritualistes et engagées d’hommes oiseaux, danses répétitives et débridées, paroles et silhouettes, questionnent et montrent la métamorphose de la jeunesse, entre approbation et transgression. Pour une œuvre mixte, les paroles des adolescents, des collectages et de Daniel Fabre, telles un texte théâtral, sont portées par une création musicale et sonore.

Christophe Rulhes Conception, musique
Julien Cassier Chorégraphie
Pédro Theuriet Création son
David Løchen Régie générale et création lumière
Julien Cassier et Christophe Rulhes Collecte sonore et montage
Créé et interprété par :
Tom Collin acrobatie, danse, texte
Clément Broucke acrobatie, danse, texte
Christophe Rulhes musique

Découvrez le spectacle dans son intégralité :
Les 8, 10 et 11 février 2022 à Arcizac-Adour, Lourdes et Arreau.
Plus d’infos sur parvis.net


Autour de la résidence _ À NE PAS MANQUER!

Exposition jusqu’au 18 décembre

 « Hasards ? »
Sophie Rémy-Verdier

 

Quel chemin dois-je emprunter pour raconter ce que je veux raconter en scrutant l’écorce, le délire des racines à nu, les hasards du hasard, l’ombre des sous-bois au crépuscule où le contre-jour allume des lumières sur les lichens, démasque quelques créatures timides, quelques bêtes inquiétantes ? Comment extirper de la mémoire ces moments tellement silencieux et imprévisibles où l’on voit ce que l’on voit sans trop y croire. Et l’esprit s’égaie et s’éclaire, s’agite, se souvient et dit : « ça, je l’ai déjà vu. » Advienne que pourra. Gagné ? Perdu ? Jeté ? Montré ? Se mettre au travail, essayer, faire, recommencer.

Sophie Rémy-Verdier –Peintures, aquarelles

/ Entrée gratuite /Port du masque et pass sanitaire obligatoires.

 

 

 


Producteur:

Le GdRA

Date(s) :

16/12/21
à 18 h 00

Emplacement :

Le Pari (Tarbes)


Adresse :

21 Rue Georges Clemenceau
65000 TARBES


À ne pas manquer :

Pin It on Pinterest